Social media : faut-il passer au newsjacking ?

Social media : faut-il passer au newsjacking ?

La mode est lancée depuis plusieurs années déjà par les équipes social media des grandes marques, pour gagner en visibilité il faut surfer sur l’actualité ! C’est en tout cas ce que défendent les apôtres du “newsjacking”. Littéralement on pourrait décrire cette méthode marketing comme le fait de rebondir sur une actualité pour la détourner à des fins publicitaires. Cela peut se concevoir assez facilement pour des marques que l’on peut dire “affinitaires” et/ou dont les produits ou services ont un vrai lien avec l’information qui fait le buzz et sur laquelle il faut réagir.

Une question de ligne éditoriale

Ce n’est pas parce que tout le monde le fait qu’il faut vous engouffrer dans la brèche. La seule chose qui doit définir si vous vous lancez dans ce genre de communication c’est bien votre ligne éditoriale. Vous savez cette étape indispensable dont nous vous avons parlé il y a quelques mois déjà. Une étape stratégique indispensable pour définir la prise de parole de votre marque (ou de votre compte personnel, d’ailleurs) sur le Web. Et quand on dit le Web ca passe par les articles de blog et toutes les prises de parole sur les réseaux sociaux. Dont cet éventuel “newsjacking” plutôt orienté social media et donc Facebook et Twitter.

Si je saute le pas, comment le faire ?

Une fois passé le filtre de la ligne éditoriale pour le fond, place à la forme. Comment réagir vite et bien à une information qui embrase la toile ? Plusieurs facteurs très importants entrent en compte. En effet, pour réussir il faut s’interroger et se préparer sur des terrains très différents :

Veille et alerte

Il existe 2 types d’événements qui peuvent rentrer dans la case newsjacking. Ceux que l’ont peut prévoir, et les autres. Pour la première catégorie il suffit d’ajouter les événements phares de la pop culture dans votre planning de contenu. La sortie d’un nouvel épisode de Star Wars, l’anniversaire de Retour Vers le Futur, autant de dates importantes sur lesquelles on est sûr d’avoir un engouement généralisé (et donc une visibilité potentielle à aller chercher).

Pour les événements non prévisibles il faut avoir branché des outils de veille efficaces. Si le déclencheur de votre action est le fait de voir passer beaucoup de contenu de marques (et pourquoi pas de concurrents) sur un sujet donné, c’est que vous êtes déjà en retard ! Il faut savoir placer son newsjacking avant d’être complètement noyé dans la masse. Le timing est primordial !

Conception/rédaction

Si vous avez décidé de vous lancer c’est que le sujet en question entrait dans le cadre de votre ligne éditoriale. Ou au moins que vous avez trouvé un moyen de le faire entrer dans votre ligne éditoriale. De façon la plus naturelle possible pour éviter les bad buzz ou autre détournement contre productif.

Et c’est bien l’angle et la façon de traiter le sujet qui feront la réussite de votre “coup marketing”. Ne vous contentez pas de suivre la tendance ou de tenter une blague plus ou moins simpliste, il faut que votre prise de parole ait un sens et un rapport avec votre activité !

Design

L’aspect visuel est très important dans cette démarche. Si la conception/rédaction est de qualité, le design doit être au niveau. Quand on parle d’un tweet qui surfe sur l’actualité, le média qui va accompagner ce tweet est la base son succès. Allez plus loin que la simple bonne idée pour transformer l’essai !

https://twitter.com/PlayStationFR/status/744469890984140800

Vous l’avez compris, le newsjacking n’est pas une science exacte et demande surtout beaucoup de préparation. Si vous avez la maturité et les ressources pour le faire, lancez-vous ! Si non, attendez un peu avant de taper à côté de votre cible…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge