RGPD et réglementation sur les données, une opportunité marketing ?

RGPD et réglementation sur les données, une opportunité marketing ?

Si vous travaillez dans le marketing en ligne vous êtes sans doute déjà en train de vous préparer à cette nouvelle réglementation qui entrera en vigueur au mois de mai prochain. Ce que nous faisons chez Cometik depuis plusieurs mois déjà. Ce nouveau Règlement Général sur la Protection des Données vise à donner plus de pouvoir aux citoyens sur leurs données personnelles. De nouvelles contraintes pour les professionnels du marketing qui brassent de milliards de données sur leurs prospects et clients, mais aussi une véritable opportunité de se démarquer !

Le RGPD, ça consiste en quoi ?

Les 99 articles de ce règlement européen couvrent de nombreuses dispositions concernant le recueil, le traitement et l’analyse des données récoltées en ligne. Quelques grands principes régissent l’ensemble de ces articles :

Le traitement des données à caractère personnel doit-être licite, loyale et transparent. Le consentement des personnes doit être exprimé et recueilli de façon claire. Les données doivent être collectées dans un but précis, pour une durée définie et hébergée de façon à ne pas être utilisées de façon non prévue lors du recueil du consentement.

De nouvelles procédures vont devoir être mises en place pour contrôler les flux de données au sein des entreprises et organisations en tous genres. Un responsable du traitement des données doit être en mesure de fournir à tout moment la preuve du consentement de l’individu en question à rejoindre la base de données, et de fournir également la liste des traitements effectués sur ces données. Une traçabilité bienvenue quand on connaît la valeur de ces datas aujourd’hui.

Alors concrètement ça change quoi ?

Beaucoup de professionnels du marketing ont dû paniquer. Principalement ceux qui font n’importe quoi. Vous savez ces “growth hacker” qui ont pour mission de développer rapidement la croissance d’une startup avec des procédés pas toujours très jolis. Le temps où on pouvait remplir une base de données en automatisant la récupération des emails depuis des contacts sur Linkedin, ou via du spam plus ou moins bien fait est révolu.

En tout cas les contrevenants seront aujourd’hui plus facilement dans l’oeil du cyclone avec un arsenal légal disponible pour les faire entrer dans le droit chemin. De quoi ralentir certains et en dissuader d’autres. Même si on imagine bien que des petits malins continueront à essayer de contourner le RGPD, à leurs risques et périls…

Une opportunité pour les marketeurs “éthiques” !

C’est le changement complet de méthode qui risque de pénaliser les plus intrépides des growth hacker. Pour eux il va s’agir de travailler complètement différemment. Pas simple.

Mais pour les professionnels du marketing qui ont placé réellement le client au centre de leurs préoccupations depuis le départ, ce changement n’aura pas un impact énorme sur leurs façons de travailler. Bien sûr il y aura un peu plus de réglementaire à gérer et de nouveaux réflexes à prendre, mais rien de très méchant. Ces positions éthiques d’hier sont les avantages concurrentiels d’aujourd’hui. Un positionnement clair et des méthodes qui permettront au marketeur de remplir ses objectifs avec respect du client et de ses données. Enfin.

Vous n’avez pas fini d’entendre parler du RGPD (ou GDPR pour la version anglaise) dans le marketing en ligne, nous vous en reparlerons d’ici le mois de mai pour vous tenir au courant de nos démarches et de l’avenir de ce sujet des données privées qui nous passionne depuis toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge