Retour sur le Festival de la Communication Santé 2015

Retour sur le Festival de la Communication Santé 2015

Nous vous en parlions le mois dernier, pour la première année Cometik était partenaire du Festival de la Communication Santé de Deauville. Nous travaillons toujours plus avec les professions libérales de santé et le sujet de la communication dans le domaine de la santé nous passionne. C’était donc assez logique de nouer des liens avec ce Festival unique en France. Plutôt habitués des conférences et salons dans le domaine du web et du marketing au sens large, c’était une première pour l’équipe dans un Festival de ce type. Une belle expérience faite de rencontres et d’échanges toujours très constructifs. Voici notre festival.

Avancer ensemble vers un même but

Cela pourrait être le credo de Dominique Noel, présidente du festival, et de son équipe. Pour côtoyer Dominique depuis quelques mois en préparant cette édition et ce partenariat je n’avais pas vraiment de doutes là dessus. Mais la soirée du jeudi, veille d’ouverture, n’a fait que confirmer ce sentiment de fraternité. Avec des professionnels experts de leurs sujets respectifs ouverts aux nouvelles rencontres et aux nouveaux projets. Une dimension de networking incontournable dans ce genre d’événements, mais tellement vraie et naturelle “au Festival”.

Ce but commun a été abordé dans les différentes conférences du vendredi et symbolise une tendance de fond qui nous touche tous dans le monde des agences et du web, particulièrement dans la santé : l’éthique et la communication qualitative.

Pour cela les réseaux sociaux étaient au centre de la communication du Festival. Notamment Twitter, réseau très prisé par les communicants de santé. Beaucoup de twittos « influents » dans le monde de la santé étaient bien présents et ont assuré un live tweet d’enfer, propulsant le #FCSante en trending topic sur Twitter une bonne partie de la journée. Il faut dire que les comptes du Festival et de sa présidente étaient mis en avant sur toute la communication de l’événement, assez rare et bien vu pour être souligné.

20151127_122423

Une communication santé plus proche des patients

En mettant en avant le patient dans sa conférence, le Leem (avec le très bon Eric de Branche) persiste et signe dans cette dynamique après les prix Paroles et Talents de Patients. La première conférence de la journée permettait d’aborder un pan de la communication santé facilité par les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. L’expression du patient, composante clé de sa lutte contre la maladie ? On est à 200% dans la communication santé. Mais avec une facette bien plus humaine que ce qu’on peut imaginer en termes de communication des grands laboratoires par exemple.

Prix Talents de Patients en octobre, Marine de Nicola était présente pour échanger sur son expérience personnelle de “survivante” du cancer. Ce qui n’a pas manqué de susciter des réactions dans la salle, et sur Twitter.

Contenu et réseaux sociaux

L’importance du numérique pointait déjà le bout de son nez dans les discussions. Lionel Reichardt (le fameux Pharmageek) allait plus loin dès la reprise des débats de l’après-midi. Avec un nouveau format, la speed vision. Un peu à la manière d’un TedX, l’intervenant de la speed vision présente son thème en 5 minutes chrono. Un format intéressant au milieu de conférences plus classiques avec plusieurs invités et un animateur.

Pour parler de l’émergence des réseaux sociaux en santé, l’angle était plutôt original : l’associer à l’oeuvre de Shakespeare. Une présentation rythmée et très facile d’accès qui a le mérite de mettre tout le monde au même niveau sur une thématique aujourd’hui incontournable lorsque l’on parle de communication santé.

Une très bonne introduction pour la conférence suivante, présentée par la FNIM (Fédération Nationale de l’Information Médicale) et son président Eric Phélippeau. Le sujet de la responsabilité des laboratoires dans l’information santé et de leur capacité à se transformer en véritable média était intéressant sur le papier. Les interventions de Valérie Perruchot Garcia (Janssen), Isabelle Morin (Biogaran) et Sébastien Sillon (Expanscience).

Entre responsabilité sociétale et accompagnement du patient, les laboratoires présents ont abordé sans tabou la question de leur place dans l’écosystème de la communication santé. A l’heure où internet et les réseaux sociaux permettent un accès rapide à l’information médicale, les laboratoires ont une vraie responsabilité dans la production de contenu à destination des patients. Pour décharger les médecins sur des problématiques de prévention qu’ils connaissent bien, et pour instaurer une véritable relation avec les patients au cours de leurs maladies.

Cette conférence était passionnante pour tous les passionnés de digital et de contenu. Le contenu de marque (brand content chez nos amis anglo-saxons) prend toujours plus de place dans tous les secteurs. C’est sans aucun doute, Biogaran et Janssen l’ont confirmé, un des grands chantiers de la communication santé pour les années à venir.

La santé connectée et l’avenir de la médecine

Autre grand thème du moment quand on parle de #SantéDeDemain, la santé connectée avait toute sa place au Festival. Pour la mutation du lien médecin/patient et toutes les formes de communication (automatisés ou non) entre ces deux entités fondamentales du système de santé. En cela nous attendions avec impatience l’intervention de Cécile Monteil sur le thème “Humanisme et nouvelles technologies”. En 5 minutes elle a réussi à poser très efficacement le problème en démontrant l’efficacité des objets connectés (de santé, pas de bien-être !) dans la construction d’un “nouveau patient” engagé dans sa pathologie et son suivi.

J’avais parlé sur ce blog de la prestation de Guy Vallancien sur ce même sujet de la place du médecin en 2015 (et après) avec les nouvelles technologies. Dans l’esprit l’approche est la même : exploiter les possibilités technologiques pour remettre le médecin au centre de son métier, là où il peut exprimer son art.

Pour dérouler encore un peu cette vision moderne d’un système de santé connecté, la dernière séquence courte rassemblait sur la scène du Casino de Deauville Lionel Reichartd et Cécile Monteil. Pour une fable “le médecin et le geek” idéale pour démocratiser l’utilisation des objets connectés de santé. Avec d’un côté le geek Lionel Reichardt et ses gadgets connectés, de l’autre Cécile Monteil pour nous expliquer les avantages de ces objets au quotidien pour améliorer et simplifier le parcours de soin. Notamment dans le suivi des maladies chroniques avec l’exemple de l’asthme de Lionel. Précision des relevés, suivi à distance, récolte de données, facilité d’utilisation et d’exploitation au quotidien, autant de bénéfices indiscutables en faveur du développement des objets connectés de santé.

Vous le voyez cette journée de conférences était très dense. D’autant plus que nous nous sommes concentrés dans ce résumé sur les moments clés qui nous intéressaient plus particulièrement. En omettant 2 conférences pourtant elles aussi tout à fait passionnantes (quoiqu’un peu plus techniques). Le cadre du théâtre était parfaitement adapté à des conférences sérieuses mais détendues dans l’ambiance décrite en début de billet. Les intervenants étaient tous de qualité. Une véritable réussite.

Pour des raisons de planning indépendantes de notre volonté nous n’avons malheureusement pas pu rester pour le pitch des start-ups le samedi. Mais nul doute que nous vous en reparlerons très bientôt. N’hésitez pas à aller découvrir les projets et voter pour votre start-up favorite dès maintenant via ce lien.

Merci encore à Dominique Noel, Eric Phélippeau, toute l’équipe du Festival et aux nombreux professionnels rencontrés sur place (Capitalimage, Acteurs de Santé, Guillaume De Durat…) pour leur accueil et la qualité des échanges.

Rendez-vous dans quelques semaines pour retrouver l’intégralité des conférences en vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge