Quel rôle pour le digital en pharmacie d’officine ?

Quel rôle pour le digital en pharmacie d’officine ?

Nous accompagnons depuis plusieurs années de nombreuses officines dans leur communication sur le Web partout en France et nous vivons la révolution numérique aux premières loges. Comme tous les maillons du secteur de la santé, l’officine vit la révolution du numérique, à son rythme. Dans un modèle où la prévention et l’accompagnement du patient doit être une priorité, le pharmacien voit ses missions se modifier année après année. Le digital est une révolution majeure dans le quotidien des pharmacies d’officine, voici quelques éléments pour mieux appréhender le sujet.

Une révolution qui prend du temps à passer le cap du terrain

Comme souvent, entre les grands discours des “early adopters” et la réalité du terrain, il y a un monde. La réflexion est aujourd’hui bien d’actualité, et de nouveaux acteurs sont en train de tenter de révolutionner le secteur. Il faut dire que l’officine est un lieu privilégié pour faire le lien entre les outils de suivi en ligne et les acteurs de santé.

Le patient chronique qui se suit régulièrement avec des objets connectés et une application de santé certifiée dispositif médical pourrait, à moyen termes, bénéficier de tout le support nécessaire directement auprès de son pharmacien. Une utopie ? Pas forcément !

Le pharmacien, une pièce majeur dans le puzzle du lien social

Car en ces temps de révolution numérique c’est bien la place de l’humain, surtout dans un domaine aussi intime que la santé, qui est souvent remise en cause. Quelle place pour le médecin ou le pharmacien alors que l’on peut se suivre avec une application dédiée et parler en direct à un télémédecin à distance ?

Le pharmacien voit son rôle de conseiller prendre encore plus d’importance. Conseiller écouté et respecté, le pharmacien de proximité est le mieux placé pour accompagner les patients dans la jungle d’objets connectés et d’applications de santé. Un enjeu important qui devra être rapidement pris en compte dans la formation continue des professionnels. En véritable relais du médecin ou des spécialistes.

Quel avenir pour le digital dans l’officine ?

On peut penser par exemple au projet Sympad comme premier pas vers une officine connectée en vue d’un meilleur suivi des patients. Pour effectuer des mesures en pharmacie, pour les stocker et pouvoir les consulter à posteriori à domicile ou avec son médecin, la solution est déjà déployée dans quelques pharmacies françaises.

Mais c’est tout l’écosystème qui doit être mis à jour vers des solutions plus agiles et plus accessibles. Pour suivre ces évolutions nous vous conseillons comme souvent The Connected Mag et plus particulièrement Sophie Gillardeau. Rendez-vous sur le salon eHealthWorld Monaco pour une sessions qui s’annonce passionnante et déterminante pour l’avenir de beaucoup de nos clients et partenaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge