Marketing et respect de la vie privée, est-ce vraiment compatible ?

Marketing et respect de la vie privée, est-ce vraiment compatible ?

Nous en avons parlé il y a quelques semaines et vous devez connaître le sujet si vous travaillez dans le webmarketing, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD pour les intimes) va entrer en vigueur au mois de mai. Une révolution pour beaucoup d’acteurs qui se permettaient jusqu’à aujourd’hui de faire un peu tout et n’importe quoi avec des données personnelles parfois sensibles. Alors, le RGPD siffle-t-il pour de bon la fin du marketing tel qu’on l’a connu jusque là ?

Nous nous sommes posé la question et voici quelques éléments de réponse avec le prisme de nos différentes équipes.

Une approche toujours plus qualitative pour nos commerciaux

La révolution démarre par le premier contact avec un prospect. Chez nous ce cycle d’approche se base évidemment sur beaucoup de données pour qualifier précisément les contacts que l’on a en face de nous pour être certain que nos services vont pouvoir les aider dans leur transformation numérique. Si la majorité des informations sont disponibles publiquement, les données de contact sont évidemment sensibles.

Pourtant les données de beaucoup de décisionnaires sont utilisées à des fins peu scrupuleuses par de nombreux webmarketeurs et autre “growth hackers” qui n’hésitent pas à spammer les adresses emails, parfois les numéro de téléphone avec des messages automatiques pas franchement engageants. Des pratiques que nous n’utilisons bien entendu pas chez Cometik, les appels téléphoniques de nos commerciaux étant préparés avec soin à la main, et les numéros évidemment sortis des listings aussitôt après un premier contact infructueux.

Nous travaillons sans cesse à l’amélioration de ces process (comme tout le monde nous avons eu des petits ratés par le passé, nous nous en sommes excusés auprès des principaux intéressés, d’ailleurs) et cette nouvelle norme va nous obliger à faire encore mieux !

Faire du marketing c’est traiter de la donnée personnelle, alors, on fait comment ?

Il faut changer d’approche. Nous en parlions dans un article récent sur le sujet, cette réglementation peut devenir un véritable avantage concurrentiel pour les sociétés qui en comprennent le fond. Il ne s’agit pas simplement de se conformer à minima aux obligations légales, mais bien à changer sa façon de travailler au quotidien dans les départements marketing et communication comme c’est le cas chez nous.

“Remettre le client au centre” comme on l’entend à longueur de conférences ces derniers temps. Au delà de le dire et de le penser, encore faut-il mettre tout cela en pratique. Une démarche gagnante pour tout le monde et bien plus qualitative sur le long terme !

Moins de spam entraînera forcément plus d’attention de la part des cibles de votre communication, avec un message plus personnalisé qui fonctionnera bien mieux. Il ne s’agit plus d’inonder un maximum d’adresses emails ou comptes Twitter péchés un peu n’importe comment, mais bien de construire une véritable relation de qualité sur le long terme entre partenaires commerciaux.

Il y a encore du chemin à faire pour tous les acteurs du marketing et du webmarketing, mais de ce point de vue le RGPD est une très bonne nouvelle. Faisons, tous ensemble, en sorte que cet élan se traduise dans les faits !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge