Le référencement naturel est-il, finalement, l’avenir du webmarketing ?

Le référencement naturel est-il, finalement, l’avenir du webmarketing ?

C’est un peu le sujet marronnier : le référencement naturel est-il mort ? Beaucoup de blogueurs spécialistes du sujet webmarketing se sont essayé aux prédictions à rythme régulier depuis 10 ans. Il faut dire que les leviers disponibles pour générer du business en ligne n’en finissent plus de se multiplier et de se diversifier. Et le référencement naturel dans tout ça ?

L’ancêtre du webmarketing rattrapé, jamais vraiment égalé

Pendant longtemps le référencement naturel, cette capacité à être visible au début de la première page de résultats sur Google, a été l’unique levier de génération de trafic et de croissance pour les sites internet des professionnels et des éditeurs. Le levier de toutes les attentions et celui sur lequel se cristallisaient de nombreuses compétences liées au contenu et à l’optimisation. Un indispensable et bien souvent la brique de base quand on se lançait sur le web en espérant être visible.

Souvent décrié car trop dépendant de Google, le référencement naturel souffre depuis quelques années de la comparaison avec les réseaux sociaux, gros apporteurs de trafic. En plus pour beaucoup le marketing via les réseaux sociaux semblait gratuit et facile. Beaucoup en sont depuis revenu…

Le SEO, un investissement toujours rentable à long terme…

Les éditeurs qui ont pris le pari de fermer leurs sites internet pour aller faire le 100% réseaux sociaux s’en mordent les doigts. Sur le long terme le référencement naturel confirme son intérêt, ce ne sont pas nos clients et partenaires qui vont s’en plaindre !

Car l’investissement long terme sur une stratégie SEO de qualité à base de contenus efficaces et de démarche stratégique du côté presse et influenceurs fonctionne bel et bien. Sans compter sur les effets de modes d’un réseau social plutôt qu’un autre, à la fin l’utilisateur passe sans doute par un outil de la galaxie Google. Dans les résultats de recherche classiques, sur mobile, dans Google Maps, bref, il faut être là. C’est encore possible, même sur des thématiques très concurrentielles, pour peu qu’on y mette les moyens et qu’on imagine cela sur le (très) long terme.

L’étude récemment mise en avant par le Blog du Modérateur le confirme, sur mobile Google surpasse aujourd’hui Facebook en source de trafic pour les sites étudiés. Selon Chartbeat la recherche Google n’en finit plus d’augmenter sur mobile alors que le trafic envoyé par Facebook ne fait que baisser depuis le changement d’algorithme dont nous vous parlions il y a quelques mois.

Attention tout de même à la vague du vocal

Si Google, à fortiori sur mobile, semble être une valeur sûre pour développer sa visibilité et faire venir des utilisateurs sur son site, il faut tout de même se poser quelques questions pour l’avenir. On a déjà vu le nombre de résultats naturels se réduire au profit des résultats sponsorisés de Google (naturel et Maps), quelle sera la stratégie de Google sur le long terme ? La logique purement économique laisse imaginer un 100% payant d’ici quelques années. Bien entendu les créateurs de contenu et les référenceurs travaillent indirectement pour Google en fournissant du contenu et des statistiques indispensable à l’évolution de l’algorithme et ne seront pas demain complètement mis au ban comme peut le faire Facebook, mais méfions nous tout de même…

Ce qui risque de faire changer le plus l’écosystème de la recherche, c’est le vocal. Nous vous en avons parlé il y a peu, n’hésitez pas à aller faire un tour sur cet article. Ce qui est certain c’est qu’avec le vocal les résultats proposés à l’utilisateur vont se réduire fortement, au point de n’en avoir plus qu’un “vocalisable”. Le premier ? Le plus pertinent selon le profil de l’utilisateur ? Avec quels critères ? Pour l’instant, mystère.

Dans tous les cas l’investissement dans du contenu de qualité correctement intégré pour la compréhension du moteur de recherche numéro un est indispensable. Si comme nous vous avez fait ce pari il y a longtemps, tant mieux. Si vous avez cru que le search était mort, il serait grand temps de (re)changer votre fusil d’épaule !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge