Google est-il le nouveau Vidal grand public ?

Google est-il le nouveau Vidal grand public ?

Depuis de nombreuses années Google va toujours plus loin dans son implémentation du “Knowledge Graph” pour accompagner ses utilisateurs. Aujourd’hui quand on fait une recherche sur un match de football, sur une série télévisée ou sur un sujet grand public de ce genre, on a de grandes chances de tomber en haut des résultats de recherche sur un contenu proposé directement par Google.

L’idée étant de délivrer toujours plus rapidement la bonne information à l’internaute (pourquoi pas en redirigeant vers des sites partenaires). Aujourd’hui Google va encore plus loin en lançant, aux Etats-Unis seulement pour l’instant, son knowledge graph dans le domaine de la santé. Alors, le géant américain remplacera t-il à court terme les conseils de votre médecin ou de votre pharmacien ?

A quoi ressemblent ces résultats en “onebox” ?

Source : blog.internet-formation.fr

SERP-dulcolax

Pour comparer, voici la même recherche effectuée aux Etats-Unis puis en France. On note que les restrictions sur la vente de médicaments ne sont pas les mêmes dans les deux territoires, les liens Google Shopping sont absents chez nous.

Sur la version repérée aux Etats-Unis il y a en plus, sur la droite, une fiche descriptive du médicament recherché. Les précautions à prendre en cas de grossesse, les effets secondaires, autant d’informations importantes pour des médicaments disponibles en auto-médication et en vente libre sur Internet outre-atlantique.

Un soin particulier a été apporté au design de cette onebox pour une navigation intuitive et facilitée. De quoi donner un maximum d’informations directement depuis la page de résultats de recherche. On imagine l’efficacité de l’expérience sur mobile notamment, certainement le device le plus utilisé pour ce genre de recherches.

Et après ?

Fin 2015 le moteur de recherche américain avait annoncé l’arrivée prochaine de oneboxes médicales plus poussées. Le médicament semble être un galop d’essai pour valider l’expérience et les retours des internautes. La prochaine étape sera pour Google de déployer des contenus de ce genre pour des recherches plus générales sur des maladies “classiques”.

Avec, on l’espère, un contrôle poussé et vigilant du corps médical. La santé est un domaine toujours plus porteur pour les géants du Web adeptes de trafic et de données. Google ajoute la couche de contenu utile pour avancer sur le sujet, une très bonne idée pour accoutumer les citoyens à l’usage de ses services un peu plus invasifs en termes de récolte de données personnelles.

Les institutions comme le Vidal ou les sites d’information médicale ont-il su souci à se faire ? Certainement. Mais c’est aussi une opportunité pour eux d’aller plus loin dans la qualité du contenu proposé et dans le service à l’internaute. Google va encore faire grincer des dents, mais fera sans aucun doute bouger les lignes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge