Festival de la Communication Santé, encore une très belle édition !

Festival de la Communication Santé, encore une très belle édition !

Pour la troisième année consécutive nous étions ce week-end à Deauville pour le Festival de la Communication Santé. Une 28ème édition qui a tenu toutes ses promesses avec des tables rondes et des speed visions, ces formats courts inspirés des formats Ted, de très haut niveau. Une nouvelle édition placée sous le signe de l’expérience patient au sens large avec des témoignages très forts tout au long de la journée du vendredi.

Deauville, lieu de rencontres

Comme chaque année, Dominique Noël et son équipe mettent les patients au coeur de la programmation. C’est d’autant plus vrai depuis l’apparition du format “speed vision” de témoignages. Cette année dès l’ouverture le ton était donné avec l’intervention de Frédéric Lemos, le papa de Noé décédé d’un cancer à 7 ans. Un appel aussi émouvant que fort et déterminé pour faire avancer la recherche : “Il est illusoire de vouloir faire avancer la recherche en vendant des gâteaux dans les écoles” disait-il en substance.

Alice Rivières et Athenaïs de Truchis de Lays partageaient elles aussi leurs parcours, certes très différents, pour informer et mobiliser. A travers la plateforme Ding Ding Dong, Institut de de coproduction de savoir sur la maladie de Huntington, pour Alice Rivières. Par l’utilisation de la télé-réalité pour sensibiliser au don d’organes pour Athenaïs de Truchis de Lays.

Alice-Rivieres-Deauville

Pour une nouvelle relation soignant/soigné

Autre moment fort de ces formats speed vision, l’intervention du Dr Philippe Denormandie a marqué les esprits. Pas de langue de bois au programme et beaucoup de détermination dans le discours pour faire changer les choses. Pour le Dr Denormandie il faut changer de paradigme et le faire pour de vrai dans les faits. Il faut oublier la formule toute fait “le patient au centre” pour parler plutôt de co-construction avec le patient au coeur pour des thérapeutiques adaptées.

Ces nouvelles manières de procéder impliquent des changements de méthode importants mais aussi une redéfinition de la communication entre les différents acteurs de santé, des patients aux soignants en passant évidemment par les laboratoires. Une révolution inéluctable qui doit, pour le Dr Denormandie, être enclenchée le plus vite possible.

Des tables rondes de haut niveau

Marque de fabrique du Festival, les tables rondes n’étaient pas en reste. Moins nombreuses en nombre, elles étaient d’un niveau encore une fois assez remarquable. L’intervention autour du Leem sur la transparence dans l’information santé du point de vue des industriels de la pharma était passionnante. Faut-il tout dire au grand public au risque de brouiller le message ? Vaste sujet…

Mention spéciale également à la table ronde animée par Eric Phélippeau sur le thème des séniors. Comment leur parler et parler d’eux au quotidien pour faciliter leur intégration dans la société actuelle ? Un vrai sujet de communication santé alimenté avec talent par Aude Letty (Fondation Korian), Serge Guérin (sociologue), le Pr Gilles Bérut, et Valérie Egloff (adjointe au Maire du Havre en charge de la santé).

P1020062

Vous le voyez, cette cuvée 2017 était encore une fois passionnante à tous points de vue. Rendez-vous en janvier pour la remise des prix pour les projets de communication présentés le samedi matin devant les jurys du Festival.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge