Baisse du reach sur Facebook, une bonne nouvelle pour votre business en ligne !

Baisse du reach sur Facebook, une bonne nouvelle pour votre business en ligne !

Si vous travaillez de prêt ou de loin sur des sujets de webmarketing et de social media cette annonce récente de Facebook n’a pas du vous échapper : la portée des publications des marques va encore baisser ! Chaque année ce genre d’annonce suscite de vives polémiques dans le cercle des publicitaires et marketeurs qui utilisent Facebook pour diffuser leurs contenus depuis des années. En croyant d’abord que c’était un réseau “facile et gratuit”, puis en comprenant qu’il allait falloir s’habituer à payer pour être visible…

Mark Zuckerberg se justifie en arguant qu’il souhaite redonner à Facebook son rôle “social” en mettant toujours plus en avant les contenus des amis et des proches plutôt que ceux des marques. Plutôt malin car ça fera augmenter mécaniquement les investissements publicitaires des annonceurs à la visibilité réduite. Logique et implacable venant d’un groupe côté et indéboulonnable comme Facebook. Mais est-ce si grave que ça pour nous webmarketeurs ? Pas sûr !

La remise en question a toujours du bon !

On ne cesse de le répéter dans ces pages, pour être efficace sur le long terme il faut sans cesse se renouveler. Il n’y a rien de pire que de trouver une vitesse de croisière et de dupliquer sans cesse une recette qui fonctionne, notamment dans l’animation d’une page Facebook. C’est pourtant très tentant. Pour des questions de coût évidemment, mais aussi pour s’installer dans une routine qui nous convient et nous rassure.

Aujourd’hui pour garder la même visibilité (et même pourquoi pas pour en gagner !) il va falloir changer quelque chose. Doit-on muscler le ton de nos publications pour susciter encore plus d’engagement en perdant peut-être un peu de crédibilité sur le fond ? C’est le pari de certains. Mais ce n’est bien sûr pas notre vision des choses…

Investissez de nouveaux territoires d’expression

Si vous vous posez la question depuis un moment de passer la seconde sur d’autres réseaux comme Instagram ou Twitter, c’est sans doute le bon moment de vous lancer ! Bien entendu les audiences ne sont pas les mêmes (en termes de volumes mais aussi de qualification), il vous faut bien réfléchir à comment y aller avec une charte éditoriale et une animation dédiées. Mais ça vaut le coup !

L’idée n’est pas d’abandonner complètement Facebook et tout le travail que vous avez effectué parfois depuis plus de 10 ans, mais bien d’enrichir cette expérience en réinventant vos prises de parole pour aller toucher votre cible prospect/client sur de nouveaux canaux. Un mal pour un bien, en quelque sorte.

Investissez dans la publicité Facebook, de façon raisonnée !

Le but ultime de Facebook est de faire payer de plus en plus les annonceurs. C’est leur business model, rien de plus normal. A nous, marketeurs, d’être malins. Car il ne s’agit pas de boycotter le service, ça serait complètement contre productif. L’outil publicitaire proposé aujourd’hui par Facebook est très efficace dans de nombreux cas et sur de nombreuses cibles. Attention cependant à ne pas investir par défaut et dans des proportions pharaoniques. Il faut être malin, avoir les bons indicateurs pour arbitrer efficacement afin, au final, d’être toujours plus efficace et rentable !

La base de toute stratégie webmarketing bien orchestrée finalement.

Plutôt que de se lamenter sur la suite nous espérons que ces quelques perspectives vous donnent, comme à nous, l’envie d’aller toujours plus loin dans l’exploration de ces “nouveaux médias” qui changent en permanence de règles et d’usages. C’est aussi ce qui est excitant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge